Campagne électorale: à quand une voix forte pour les gens actifs?

Sep 02, 2018

yvan

Chronique

0

Le Québec est en campagne électorale. On parle -encore- de santé et d’éducation. À juste titre. Et, enfin, concrètement, de transport en commun et de tentatives de solution pour réduire les congestions qui sont toujours de pire en pire. (La photo qui coiffe ce texte n’a pas été prise au Québec, mais on y arrive… Nous aussi on aura des photos du genre bientôt si on n’entreprend pas un virage majeur.)

Mais, à quand le jour où nous retrouverons un candidat de prestige, une voix forte pour faire progresser le développement  d’infrastructures favorisant les personnes qui veulent être plus actives et dépendre moins de l’automobile? Et surtout éviter les congestions qui débutent avant 6h du matin? À quand un vrai leader pour le développement accéléré de pistes cyclables, pour faire pression sur la STM et le RTM pour donner l’accès au métro et aux trains même à l’heure de pointe avec nos vélos? Ou pour ordonner à la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain de se dégourdir et enfin autoriser l’accès au pont Jacques-Cartier en hiver? Quel éventuel ministre va exiger une réduction des limites de vitesse et une application stricte (comme c’est le cas aux USA) pour que les automobilistes soient moins surpris de  voir «apparaître soudainement» (!) des piétons, des joggeurs, des familles avec poussettes, des cyclistes sur leur chemin?

Quand passera-t-on en deuxième vitesse afin de créer des pistes cyclables qui permettront à ceux qui en ont marre des congestions d’aller travailler à vélo en accédant efficacement à leur lieu de travail?

À quand un ministre qui a du poids au Conseil des ministres qui va s’assurer qu’il y ait des trains de banlieue 7 jours/semaine et à toute heure pour les personnes, de plus en plus nombreuses, qui travaillent les week-ends et à des heures irrégulières?

Drôle que ça coûte toujours trop cher pour mettre réellement sur pied des infrastructures ou initiatives qui favorisent l’activité physique et un régime de vie sain et actif (et surtout pour améliorer les équipements sportifs dans nos écoles), et qu’il y ait si souvent des cas de gaspillage ou de favoritisme à l’égard des grands lobbyistes… Tiens, je vous propose quelques lectures à cet effet.

J’ai hâte au jour où on pourra rêver en couleurs. Et être enfin récompensé! Bonne campagne!

Léo-Paul Lauzon, Journal de Montréal: Gigantesques cadeaux des gouvernements

Trois reportages de Michel Girard, Journal de Montréal: Tout simplement révoltant!

Hausses scandaleuses

La recette Leitao

Enfin, un reportage vieux de 2016, mais fort intéressant, de Marco Bélair-Cirino, Le Devoir: Favoritisme pour installations sportives

Post by Yvan Martineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *