VIDÉO: Un événement WOW en Caroline-du-Nord

Avis à ceux qui recherchent des destinations automnales ou printanières en Amérique alors que les froids s’installement ou sévissent toujours au Québec: il faut considérer sérieusement mettre la Caroline-du-Nord à votre agenda! (Aux USA pour mes lecteurs européens qui l’ignorent). J’y ai été littéralement séduit!

Dans un premier temps, j’ai visité Asheville, un ancien bastion hippie qui continue de charmer une clientèle bohème, ce qui lui vaut une personnalité singulière. Ensuite, j’ai séjourné à Brevard, petite communauté de seulement 7500 habitants qui publie chaque année un magazine sur tout ce qu’il y a à faire sur deux roues dans la région. Un magazine de… 144 pages! Je n’avais jamais vu ça!

Enfin, j’ai participé à un événement populaire, la version Grand Tour (Vélo Québec) de la Caroline-du-Nord, la «Mountains to coast bike ride» qui attire plus d’un millier de cyclistes venus d’une quarantaine d’États durant sept jours. Je vous raconte cette traversée de l’État dont je conserve des souvenirs impérissables. Ce remarquable événement populaire de sept jours nous entraîne comme son nom l’indique des montagnes jusqu’à l’océan Atlantique. La randonnée attire chaque année des cyclistes aguerris, mais surtout bon nombre d’individus qui ne semblent pas être des mordus. Il y en a même qui pédalent sur des bécanes hybrides ou à position allongée.

Ainsi, on a là une joyeuse ribambelle, pas prétentieuse pour deux sous, qui loge en hôtel, en dortoir ou en tente. Un leitmotiv veut que les gens du Sud soient reconnus pour leur sens de l’hospitalité. Je confirme : il ne s’agit pas de poudre aux yeux. J’ai souvent comparé la population locale à celle du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce qui n’est pas peu dire. Les deux premières journées se déroulent aux abords du Blue Ridge Parkway, on s’active donc en terrain accidenté, montagneux. Puis, s’enchaînent deux jours à sillonner des chemins vallonnés, enfin les trois dernières nous font rouler sur le plat. Le résultat? La semaine nous procure une grande diversité de paysages et de villes, villages, campagnes.

C’est la chaleur humaine des gens qui a imprégné en moi les plus fortes sensations, celle de mes compagnons cyclistes et celle des communautés locales qui se mobilisaient spécialement pour nous sur les sites de ravitaillement. Partout, les bénévoles nous enjoignaient à savourer des collations qui ont maintes fois pris l’allure de festins sympathiques : assiettées crêpes-saucisses-oeufs (même si nous avions déjà déjeuné deux heures plus tôt), dégustations de porc effiloché, poulet BBQ, patates douces, friandises, beignets/muffins/gâteaux maison, crème glacée, «ice cones», etc., selon les endroits.

Le tout s’ajoutait aux collations fournies à volonté et en tout temps par l’organisation : boissons, barres énergétiques ou aux figues, biscuits au chocolat, noix, croustilles et même tartines au beurre d’arachides et confitures.

De première classe

Cycle North Carolina nous gâtait, mais s’avérait aussi de première classe à tous points de vue, avec la signalisation notamment, impeccable, et pour la sécurité. Imaginez, nous avons bénéficié en tout temps de huit «state troopers» à moto en plus des policiers municipaux dans chaque localité traversée.

Ce qui a contribué au grand plaisir de tous également, ce sont les météos ensoleillées et les températures supérieures à 80F en approchant de la mer, début octobre, je le rappelle. L’événement nous a permis de rouler 750 km et de gravir 4 820 mètres. Il s’apprête à célébrer son 20e anniversaire.

Aussi, puisqu’une vocation récréotouristique l’entourait, l’office de tourisme Visit North Carolina proposait chaque jour aux cyclistes qui voulaient prendre congé ou aux conjoints/conjointes/amis/parents des excursions en autobus vers différents attraits.

À la conclusion de cette semaine de pur bonheur où j’ai côtoyé tant d’agréables  personnes, savouré des paysages enjôleurs, des routes sublimes et tranquilles, des vignobles et micro-brasseries, un vieux motel rénové à la sauce vintage que je choisirais bien avant le Ritz Carlton, des antiquaires, des hôtels aux décorations d’Halloween fastueuses, j’ai écrit sur ma page Facebook : «Je suis encore sur un nuage et j’ai la tête qui bouillonne déjà pour revenir ici. Un voyage entre amis? Ou de groupe?»

Ce sentiment m’habite toujours, plusieurs mois plus tard. Puisque je suis gourmand et en faveur de l’augmentation du goût de la vie, ce séjour sera le prélude à plusieurs autres, j’en suis persuadé. Voyez ma vidéo amateur sur mon expérience ci-dessous.

Quelques liens : VisitNC.com

Cycle NC

ExploreAsheville.com

Brevard / VisitWaterfalls.com (à voir absolument : les pubs vidéo ci-dessous)

Post by Yvan Martineau

2 Responses to VIDÉO: Un événement WOW en Caroline-du-Nord

    • Bonjour à vous M. Gagnon! J’en ai aussi entendu parler. Il parait que c’est tout un événement aussi. Merci d’avoir consulté mon info-lettre et pris le temps de lire certains de mes articles, c’est très apprécié. Bon automne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *