Un résultat qui m’a sidéré! Vous en pensez quoi?

Fév 03, 2019

yvan

Chronique

6

Cette nouvelle m’a sidéré! Le 10 janvier dernier, le plus récent rapport annuel de gestion du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour 2017-2018 a été dévoilé. Ce n’est pas le fait que la proportion des chaussées du réseau routier provincial qui sont en bon état est en baisse constante depuis 2014 qui m’a estomaqué. (Et ce même si les contribuables payent plus de 2 milliards $ annuellement pour l’entretien et l’amélioration des routes.)

(Photos: L’Éclaireur-Progrès et L’Information du Nord)

Pendant que les médias soulignaient cette détérioration du réseau routier, qui est passée de 88,3% à 86,7%, ce qui m’a au contraire stupéfait –et dont personne n’a parlé- est ce chiffre : 86,7%. C’est le pourcentage des chaussées  considérées en bon état par le MTQ.

Quoi? 86,7% sont en bon état??? Alors, dépêchez-vous de me dire sur quels critères repose cette étude! Trouvez-moi svp des utilisateurs du réseau routier qui vont se dire d’accord pour estimer que notre réseau routier, à 86,7%, est en bon état. Trouvez-moi un expert en études du genre pour me rabrouer et me dire qu’effectivement, elle a été menée consciencieusement et rigoureusement.

Et vous, vous en pensez quoi?

Post by Yvan Martineau

6 Responses to Un résultat qui m’a sidéré! Vous en pensez quoi?

  1. Bertrand Déry

    Je peux te certifier qu’avec l’hiver de fou que nous avons.. bon nombre de routes rurales ou numérotées seront très affectées dont la portion ouest de Brome-Missisquoi…les fondations de route ne sont tout simplement pas là!!

  2. JACQUES A

    J’espère qu’avec l’arrivée de François Bonnardel à la tête du ministère, les choses vont s’améliorer, car depuis l’affaire Mme Savoie, ce qu’on apprend de ce ministère a de quoi nous inquiéter. Pour ce qui est du réseau routier, je ne donne pas plus que 50%. Ça fait maintenant quelques années que je m’informe des plans de réfections des routes de ma région (basses Laurentides) auprès des municipalités concernées. Ils sont très avares de commentaires lorsque je leur cite que telles ou telles routes auraient grand besoin d’amour, car elles sont très dangereuses pour les cyclistes. On a parfois quelques surprises, mais je m’étonne toujours de constater que la majorité des réfections se font à l’automne ! Déjà au printemps suivant, il n’est pas rare de déjà voir des fissures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *