Bravo, Valérie Plante!

Oct 31, 2018

yvan

Chronique

1

Des hommes vont dans l’espace. On guérit des cancers. On implante des coeurs entièrement artificiels chez des patients. On réussit le séquençage du génome humain. Mais, la société Les ponts Jacques-Cartier et Champlain (après le fiasco de la nouvelle surface de la piste cyclable de l’estacade du pont Champlain qui s’avère épouvantablement mal conçue et qu’on a décidé de tolérer ainsi plutôt que faire recommencer l’ouvrage) a récemment annoncé qu’elle n’a toujours pas trouvé de façon de garder la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier ouverte cet hiver pour les piétons et cyclistes! Cela survient au moment où les scientifiques viennent de nous redire qu’il est urgent de poser des gestes drastiques pour sauver la planète. Justement, les piétons et cyclistes permettent de soulager les congestions et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous sommes en 2018 et on ne trouve pas de façon de garder ouverte la piste durant l’hiver. Dans un pays d’hiver!

La société fédérale PJCCI a notamment indiqué: «On est capable de déneiger la piste. L’enjeu, c’est le maintien d’une surface praticable tout au long de la journée.» Dites-moi, est-on davantage capable d’offrir cette garantie pour la circulation automobile? On ferme toutes les routes lorsqu’il y a de la pluie verglaçante? On avait offert cette garantie aux automobilistes coincés toute une nuit sur l’autoroute 13 pendant que le capitaine de la SQ était chez le notaire pour son 2e emploi? Non. Alors, l’excuse ne tient pas. On évoque les chutes de glace aussi. Soit, mais alors pourquoi ne pas fermer le pont pour les seules journées où les conditions seront jugées dangereuses plutôt qu’interdire la circulation des piétons et cyclistes durant plusieurs mois?

Cela dit, pour la première fois, une voix politique forte s’est élevée contre ce fait. Valérie Plante (mairesse de Montréal pour mes lecteurs européens) a déclaré sur Twitter: «Je suis déçue que le projet pilote de la piste multifonctionnelle du n’ait pas fonctionné. La mobilité est un enjeu 4 saisons. Ça prend des options de transport actif en tout temps. Je les invite à trouver des solutions.» 

Bravo, Madame Plante!

Madame la mairesse, je dois vous l’avouer: vous m’impressionnez! Dans ce dossier comme dans celui de la circulation de transit sur le Mont-Royal qui est un parc. Un PARC, rappelons-le à tous ceux qui souhaitent continuer à rouler seuls dans leurs bagnoles plutôt qu’en co-voiturage ou en transport en commun. Il faut se rendre à l’évidence: les heures de pointe et les congestions ne cessent d’augmenter, la qualité de vie de tous régresse et il faut prendre un virage radical.

Je suis de ceux qui ont applaudi vos intentions de rendre Montréal plus agréable, mieux conçue pour ceux qui y vivent. J’ai salué également votre projet de ligne rose dont plusieurs se sont moqués (mais dans lequel les Montréalais fondent beaucoup d’espoir, au contraire). Parce que pour la qualité de vie sur l’île autant que pour les travailleurs qui doivent entrer et sortir de Montréal tous les jours, pour l’environnement, c’est ce type de projet «farfelus» qu’il nous faut et en plus grand nombre. Que serait Montréal aujourd’hui sans la vision de Jean Drapeau pour un métro? Je n’ose pas m’imaginer.

Je ne citerai pas les exemples plus éloquents encore de Copenhague ou Amsterdam où le vélo est prioritaire. Je vais parler de Munich d’où j’arrive. Comme touristes, on se surprend par la fluidité de la circulation, le peu de congestions, le peu de klaxons d’automobilistes impatients. Pourquoi? Parce que le service de transport en commun va dans toutes les directions, rapidement. Alors, très peu besoin de l’auto. On laisse la place aux camionneurs qui doivent desservir les commerces et donc nous desservir. En plus des bus et des trains, le réseau de métro de Munich compte précisément 100 stations! 100 stations pour une agglomération comptant 5 millions d’habitants contre 4 millions pour le Grand Montréal qui n’est doté que de 68 stations.

J’applaudis plusieurs autres de vos initiatives Madame Plante! Comme celle de vouloir rendre Montréal plus sécuritaire pour nos personnes âgées, les piétons, les cyclistes. Nous en sommes à ce jour à 15 décès de ces usagers à Montréal en 2018. Insensé!!! Pendant que la très grande majorité des automobilistes ne respectent pas les limites de vitesse sur tous les types de routes, rues, avenues, boulevards au Québec, la loi permet encore de contester des contraventions émises sur les preuves d’un radar-photo. Incroyable, le droit à la vitesse et aux comportements dangereux prévaut sur la sécurité!

J’applaudis votre politique sur l’insécurité alimentaire, votre intention de demander plus de transparence aux OBNL sur la façon dont sont dépensés nos fonds publics, etc.

Et maintenant: la STM et EXO

Ne lâchez pas prise pour le pont Jacques-Cartier svp, Madame Plante! Et je vous demanderais svp de faire pression sur la STM pour que nous ayons accès au métro en tout temps, même aux heures de pointe. Combien de travailleurs sont contraints de prendre leur auto pour s’amener au boulot parce qu’ils ne peuvent pas utiliser leur vélo? Idem auprès de EXO (réseau de transport métropolitain) qui nous interdit d’avoir un vélo à bord du train de banlieue lorsque vient le temps de traverser le tunnel du mont Royal sous prétexte de sécurité en cas d’accident.

Madame Plante, je ne suis pas un spécialiste de la chose politique et je ne suis donc pas en mesure de juger votre bilan de première année au sens large. Mais, comme citoyen soucieux de l’environnement et de la qualité de vie sur l’île, j’applaudis votre dynamisme à cet égard et j’espère que vous arriverez à imposer plusieurs de vos projets de mobilité durable et cocktail de transport afin qu’ils se concrétisent. J’espère également que votre voix sera assez forte pour que les grandes organisations cessent de nous fournir des excuses. On veut des solutions, pas des excuses!

 

 

 

 

 

Post by Yvan Martineau

One Response to Bravo, Valérie Plante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *